www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : L’école  / ÉVALUATION 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 janvier 2010

Evaluations CE1/CM2

15 janvier 2010

Du 18 au 22 janvier, les enseignants de CM2 sont appelés, comme l’an dernier, à faire passer les évaluations nationales.
La date de passation et le rôle de ces évaluations, le codage binaire, la crainte de mise en concurrence des écoles étaient les principales critiques émises par les enseignants.

À la demande de suspension du SNUipp, le ministère continue d’assurer qu’il n’est pas question de publier les résultats école par école et il a consenti des aménagements mineurs comme la suppression de 2 items correspondant à des compétences de fin de CM2.
Autre nouveauté importante, il sera possible de coder les « non réponses » des élèves.

Avec le Se-UNSA et le Sgen-CFDT, le SNUipp s’est adressé au ministère pour demander la « remise à plat » de l’ensemble des évaluations (courrier unitaire).

Le SNUipp propose de plus, comme l’an passé, de :

  • ne pas faire passer les exercices correspondant à des notions non étudiées
  • ne rendre compte des résultats qu’aux élèves et aux parents de la classe concernée.

Il mettra à disposition des écoles un outil pour ne transmettre que les résultats des écoles anonymées.

C’est une véritable concertation qu’il est maintenant nécessaire de mener pour construire, comme le demandent les organisations syndicales, « des outils d’évaluation utiles aux enseignants et favorables à la réussite de tous les élèves ».

Le SNUipp met également à disposition des équipes un modèle de courrier aux parents expliquant les raisons de ces consignes.


Pour le SNUipp 03, la question des évaluations est l’un des pivots de la politique scolaire initiée par Xavier Darcos qui fait peser une menace lourde sur le système éducatif, en instaurant un outil de mesure des résultats.
Celui-ci va permettre une concurrence entre les écoles, et à terme, avec la disparition de la carte scolaire, la transformation de l’école en un vaste marché.

La création d’une prime de 400 euros liée à la passation des évaluations nationales, alors même que l’évaluation des apprentissages fait partie de nos missions, constitue des atteintes au professionnalisme, à la liberté pédagogique et à la déontologie des enseignants, tout en les divisant et en les opposant.

Au moment où toute la profession se mobilise pour un service public d’éducation plus juste et plus égalitaire et fait des propositions pour l’école, le refus d’entrer dans les dispositifs instaurés par le ministère constituant des attaques sans précédent pour l’avenir de l’école est, pour le SNUipp 03, un moyen d’action qu’il est urgent de prendre en considération.

C’est pourquoi, le SNUipp 03 réitère sa consigne de boycott des évaluations nationales.
Position du SNUipp 03

La question des évaluations est l’affaire de l’ensemble de l’équipe pédagogique, et à ce titre, doit être traitée de façon collective. Il ne saurait être question de mettre en difficulté les maîtres de CM2 et de CE1.
Une motion peut être proposée lors d’un conseil des maîtres.


Rappel


Appel des 200 maîtres contre les évaluations nationales

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.