www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Divers  / RESF 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 mars 2010

RESF | Najlae est de retour ! Et de cinq !

14 mars 2010

Tous les trois sont lycéens, marocains, sans papiers.
Tous ont été expulsés, tous sont revenus, légalement, acclamés par leurs copains, leurs profs, les élus de leur ville et/ou de leur département, leurs voisins, des inconnus aussi, révoltés de ce que la loi française actuelle leur avait infligé.

Manifestations, rassemblements, pétitions, campagnes de mails et de fax de protestation, souscriptions, contacts avec la presse et les personnalités, tous ont fait tant et si bien individuellement et collectivement que les autorités ont cédé et autorisé leur retour.

  • Taoufik, lycéen de Malakoff (92), expulse le 26 août 2008, revenu le 22 avril 2009,
  • Mohamed Abourar, lycéen de Colombes (92) expulsé le 23 janvier et revenu le 27 février,
  • Salima, apprentie de Clermont-Ferrand expulsée le 4 février et revenue le 7 mars
  • Samira Bobouch, expulsée le 5 décembre 2007, revenue le 12 mars 2010,
  • et enfin Najlae Lhimer, lycéenne d’Orléans.

Taoufik, Mohamed, Salima seront à Orly samedi 13 mars à 11 heures avec des habitants et d’anciens élèves du collège de Château-Renard, des élèves des lycées de l’agglomération orléanaise, des enseignants, des voisins, des amis, des élus et des personnalités aussi, des militants du RESF pour accueillir Najlae dans les salons d’honneur de l’aéroport d’Orly, habituellement réservés aux ministres et aux chefs d’Etat.
Musique, photographies et caméras, bousculades, rires et embrassades, une réception grandiose pour faire oublier un peu les conditions sordides de son expulsion.

Elle sera accompagnée de Bayram Cyrak, de Chantal, Patricia et Xavier Parisot, la famille de cœur qu’elle a su se gagner et qui vont la chercher à Rabat.

Il s’agira, évidemment, de fêter le retour de Najlae, de montrer par la présence de trois autres jeunes récemment expulsés et revenus que la société française n’accepte pas que l’on fasse des jeunes étrangers les victimes expiatoires de la démagogie gouvernementale.
D’autres jeunes ont été expulsés et doivent pouvoir revenir. Mais surtout, il faut que la menace de l’expulsion cesse de peser sur les milliers de jeunes, le plus, souvent scolarisés, que les aléas de leurs vies ont amenés en France, qui se sentent habitants de ce pays à part entière et sont considérés comme tels par tout le monde. La loi qui fait de leur avenir un incertain angoissant doit changer. Ils doivent être régularisés.

Une conférence de presse sur la question des jeunes majeurs sans papiers scolarisés sera donnée à la suite de la réception de Najlae avec la participation de Taoufik, Mohamed et Salima, et bien entendu de Najlae ainsi que des jeunes majeurs scolarisés menacés d’expulsion.

http://www.educationsansfrontieres.org/article26792.html

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.