www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Divers  / FICHIERS  / BASE ÉLÈVES 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er avril 2010

Base Elèves | Isère : deux directeurs sanctionnés pour leur opposition à "Base élèves"

1er avril 2010

L’inspectrice d’académie de l’Isère Monique Lesko a décidé mardi de retirer leurs fonctions de directeur à deux chefs d’établissements qui refusent de remplir le fichier de données informatiques "Base élèves premier degré", a-t-on appris de source officielle et syndicale.

Ce fichier, rempli par les directeurs d’élèves lors de l’inscription des enfants, suscite un mouvement d’opposition nationale d’enseignants et de parents d’élèves soutenus par la Ligue des droits de l’Homme.
Il recense notamment le nom et les coordonnées de l’élève et de ses responsables légaux, les étapes de sa scolarisation et ses activités périscolaires.

Ces deux directeurs d’écoles primaires de Prunières et de Séchilienne "n’ont plus de fonction de direction et deviennent enseignants à temps complet", a déclaré Mme Lesko à l’AFP, soulignant que cette "mesure administrative" se justifie par la "non-application d’une consigne".

Cette décision a été validée en commission paritaire à Grenoble, à laquelle participaient dix délégués du personnel, qui ont refusé de prendre part au vote.
"On n’est pas surpris. L’inspection est dans son rôle, pour nous il s’agit bien d’une sanction même si elle ne la qualifie pas comme telle", a réagi Sylvie Souchard, déléguée du personnel du Pas-38 (syndicat UDAS).

L’un des directeurs sanctionnés, Claude Didier, a de son côté justifié sa résistance par un souci de "protection des enfants qui [lui] sont confiés". "Ce fichier comporte de graves dangers pour l’avenir des enfants à partir du moment où on leur donne un identifiant et que cet identifiant peut être utilisé", a-t-il dit, refusant "de devenir collaborateur potentiel d’une chasse aux enfants de sans-papiers".

Selon le Collectif national de résistance à Base élèves, un récent rapport du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies a donné raison aux directeurs qui refusent de remplir Base élèves.

Près de deux cents directeurs se disent opposés à ce fichier (sur près de 50.000 écoles maternelles et élémentaires).
Depuis avril 2009, plus d’une dizaine se sont vu menacés de blâme ou de retrait de fonction.

(AFP)

http://www.ldh-toulon.net/spip.php ?article3816

http://retraitbaseeleves.wordpress.com/2010/03/31/lia-de-lisere-persiste-je-desobeis-tu-desobeis-qui-desobeit/


Le SNUipp 03 apporte tout son soutien aux 2 collègues et exige la levée immédiate des sanctions qui viennent d’être prononcées.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.