www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : L’école  / ÉVALUATION 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 janvier 2011

Evaluations CE1/CM2 | Quoi de neuf en 2010/2011 ?

13 janvier 2011
Pour le CM2

Pour le CE1

En cette troisième année, le principe de ces évaluations n’a pas changé et le calendrier non plus.

Le SNUipp avait exprimé le désaccord profond des enseignants sur ces évaluations, dont certains éléments étaient partagés par les sénateurs chargés de rendre un rapport sur ces nouvelles évaluations :

  • un bilan, avec une correction binaire, ne permet pas d’aider les élèves.
  • certains exercices ne sont pas appropriés au niveau des élèves et à la période de l’année.
  • compte tenu de l’objectif (mesurer l’efficacité du système) il n’est pas utile de les faire passer à tous les élèves.
  • la crainte de la publication des résultats par école, qui aurait des conséquences désastreuses.

Un rapport parlementaire avait reconnu "qu’une concertation approfondie avec l’ensemble des acteurs est indispensable" car elle a fait "assez largement défaut".
Sur le fond, ce rapport pointait l’ambiguïté des évaluations CM2 au mois de janvier car situées à mi-chemin entre "les évaluations bilan visant à mesurer le degré d’acquisition des connaissances" et "les évaluations diagnostiques en vue d’une remédiation", ce que précisément tous les enseignants avaient dénoncé, et préconisait "une clarification des objectifs poursuivis".

La préférence des rapporteurs penchait pour une évaluation diagnostique en début d’année de CM2, "sur des points du programme déjà abordés au cours de l’année scolaire précédente", ce qui relève en effet du bon sens pédagogique…

Le ministère avait même fini par recevoir les organisations syndicales sur ce sujet, un début de changement de codage était apparu, la question du calendrier semblait pouvoir trouver une issue positive.

Las !
Pour cette année le calendrier ne change pas, le codage évolue pour environ 1/3 seulement des items : 2 codes seront rajoutés, à destination des enseignants pour indiquer si l’élève a répondu partiellement sans erreur, ou avec erreur.
Le livret du maître devrait donner des pistes aux enseignants pour l’analyse des erreurs.
La remontée des résultats, quant à elle, restera binaire.

Mais le principe reste le même : ce qui importe le plus au ministère, c’est la possibilité d’avoir des chiffres globaux, lisibles de tous, et diffusables à souhait.
Des tableaux, des données chiffrées, des comparatifs académie par académie... et à terme des comparaisons par écoles.

Le livret personnel de compétences

Le livret de compétences est entré en vigueur dans les collèges sous format numérique à la rentrée 2010. Il doit en être de même à la rentrée 2011 pour les écoles.

Ce livret informatisé suivra les élèves tout au long de leur scolarité selon un même modèle national, et alimenté par les évaluations nationales, attestera de l’acquisition des connaissances et compétences du socle commun, de l’école primaire à la fin de la scolarité obligatoire.

Pour le SNUipp, ce livret de compétences, lié au socle commun, écarte pleinement l’idée de réussite partielle et entraîne à plus ou moins long terme la stigmatisation des élèves, en particulier du fait de sa déclinaison numérique actuelle qui n’offre pas toutes les garanties éthiques.
Le SNUipp en demande l’abandon.

En 2009, le SNUipp 03 se positionnait sur un boycott des évaluations nationales CM2. (lire la position).

Force est de constater qu’en 3 ans, les objectifs et les modalités de passation des évaluations nationales n’ont guère évolué, malgré la multiplication des demandes et alertes.

En l’état, les évaluations nationales dont la seule finalité est un pilotage par les chiffres, et à terme, un outil au service d’une mise en concurrence des écoles et de l’évaluation des enseignants, ne répondent pas aux besoins des élèves et constituent un levier de mise en oeuvre de programmes contestés. Le SNUipp continue d’en demander l’abandon.

Le SNUipp 03 considère toujours que le boycott de ces évaluations est nécessaire et il soutiendra tous les collègues qui s’engageront, sous quelque forme que ce soit, dans le détournement de ces évaluations (remontée collective et anonymée, non passation des items non travaillés,...).

De son côté, la FCPE, jugeant ces évaluations inutiles et même déstabilisantes pour les élèves, appelle les parents à refuser la transmission des résultats de leur enfant hors de la classe. (lire le communiqué)

Appel du conseil des maîtres

Lettre aux parents

 

14 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.