www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Dossiers Syndicaux  / CARTE SCOLAIRE  / CARTE SCOLAIRE 2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 juin 2011

CTPD du 21/06/2011

21 juin 2011
Ordre du jour :
- Carte scolaire 1er degré
- Carte scolaire 2nd degré
- Questions diverses

Carte scolaire 1er degré

  • 4 postes réservés pour la rentrée dans le premier degré

L’IA dispose encore de 4 postes : 3 postes mis en réserve à l’issue du dernier CDEN et 1 poste lié à une nouvelle fermeture à Agonges qui conduirait à la fermeture de l’école.

  • Fermeture confirmée à Agonges

Cette année aux dires de l’IA, 27 élèves étaient attendus mais seuls 17 étaient présents.
A la rentrée 2011, 11 élèves étaient attendus. L’IA a alors envoyé une lettre à chacune des familles pour leur demander s’ils comptaient bien inscrire leur enfant en classe unique à Agonges : 8 familles ont confirmé cette intention. Il resterait alors 8 enfants pour 5 niveaux.
L’IA a l’intention de fermer le dernier poste de l’école, donc de fermer l’école.

La FSU est intervenue pour souligner que la multiplication des niveaux était liée aux décisions de fermeture de poste. Il ne faut pas confondre la cause et la conséquence !
A notre demande, l’IA et l’IEN concerné ont précisé qu’une trentaine d’enfants étaient en âge d’être scolarisés sur le secteur et que les écoles les plus proches étant celles de Saint Menoux (2,5 km), Bourbon (5 à 6 km), et Montigny ( ?).
Au final, sur le secteur, les mesures de carte scolaire auront entraîné la disparition de trois postes d’enseignants.

  • Autres mesures (si la situation reste stable)

- Ecole primaire, Neuilly le Réal
Une augmentation des effectifs a été notée : 133 élèves attendus soit une moyenne par classe de près de 27 élèves.
Il y aurait alors un poste supplémentaire mis à disposition pour l’école (poste réservé à un PES)

- Ecole maternelle Le Malcourlet, Gannat
"Une tendance positive" pour le maintien du poste. Mais l’IA, très incommodé par la mobilisation des parents, réserve sa décision.

La FSU est intervenue pour dire que c’était une décision politique qui ne tenait pas compte des besoins des élèves. En effet, il faudrait au contraire se féliciter de l’attachement des parents à défendre l’Ecole !

- Ecole maternelle, Bessay s/Allier
57 enfants attendus actuellement.
Si l’effectif est confirmé, le poste serait maintenu.

- CLIS, Varennes s/Allier
Ouverture d’une nouvelle CLISLa décision sera elle aussi prise avant la pré-rentrée à titre provisoire mais serait l’année suivant vraisemblablement établi définitivement.

- Ecoles élémentaires François Truffaut / Les Gâteaux, Moulins
Transfert de 0,5 poste de l’école F.Truffaut à l’école des Gâteaux (une partie des inscriptions ayant été réalisé sur cette école)

  • Questions diverses

- Ecole élémentaire Pierre Coulon, Vichy
La FSU est intervenue pour évoquer (une fois de plus) la situation de l’école P Coulon.
Cette école classée en éducation prioritaire a terminé l’année avec 145 élèves pour 6,5 postes (sans compter la CLIS) et 2 classes de CM à 29. Actuellement, seraient attendus entre 156 élèves et 159 élèves à la rentrée soit une moyenne de 26,7 élèves par classe.
Ce serait alors l’éducation prioritaire à l’envers : l’école aurait les classes les plus chargées de Vichy !
Cette tendance à la hausse s’inscrit dans la durée car à l’école maternelle voisine il y aura 14 élèves en plus en grande section.
L’IA nous a affirmé qu’il étudierait la situation... Espérons que cela débouche sur un taux d’encadrement acceptable pour les enseignants et les élèves déjà largement touchés par l’injustice, le contraire illustrerait localement l’abandon définitif de l’éducation prioritaire.

- Maternelle
La FSU dénonce l’augmentation globale des effectifs en maternelle.

- L’IA a confirmé son souhait de ne pas annoncer de nouvelles fermetures pour la rentrée et précisera plus tard, à notre demande, les postes qui seront réservés aux professeurs des écoles stagiaires. Une dizaine de postes devrait l’être.

- Application des consignes du règlement départemental en cas d’absentéisme
Quelques élèves sont concernés. Début juillet la situation devrait être étudiée avec la CAF... pour l’instant pas de suspension des allocations familiales.


Carte scolaire 2nd degré

  • Dérogations

28 refus pour 364 demandes de dérogations. Des demandes aussi importantes que l’année dernière (364).

  • Répartition de la dotation des collèges et SEGPA

Suppressions d’heures postes (HP) pour Montluçon collège Jules Ferry (- 15 HP pour 32 élèves en moins en 6ème comparés aux prévisions), Commentry (- 10 HP pour 20 élèves en moins en 6ème).
Transferts à Gannat (une 4ème en plus contre une 6ème en moins), à Lurcy Lévis (une 3ème en contre une 6ème en moins), et à Vichy Les Célestins ( une 5ème en plus contre une 6ème en moins).
Ouverture d’une 4ème à Varennes.
Ouverture d’une ULIS (ex UPI) à Cosne d’Allier
Au Donjon, 3 HP au titre du forfait UNSS. A Lurcy Lévis 1 HP pour projet pédagogique. A Montluçon JJ Soulier, l’EIST (enseignement intégré des sciences technologiques) ne pouvant plus être assuré, les 6 HP qui lui étaient liées seront supprimées. A Montluçon Jules Verne 3 HP seront attribuées pour ce type d’enseignement qui là commence.
20 HP pour l’EPS (rattachement administratif au collège de Désertines) pour l’ERS (établissement de réussite scolaire) de Montluçon.

La carte scolaire des SEGPA est établie alors que les orientations ne sont pas encore définies ! Au collège de Cusset, il y aura une division supplémentaire (+ 30 HP). A Commentry, les 10,5 HP en plus correspondent à une demi décharge de direction.


Questions diverses

- ULIS
La FSU est intervenue pour souligner les effectifs élevés de certaines ULIS. Beaucoup dépassent les 10 élèves par division comme à Moulins Anne de Beaujeu où on atteint 14 élèves.

- Services partagés
La FSU a également demandé la ventilation des services partagés des collèges. Dans les petits établissements, ce sont pas loin de 80% des postes qui sont parfois partagés et il est difficile pour les enseignants comme pour les principaux de collège de préparer dans ces conditions la rentrée.

- Indemnités pour les enseignants en Education Prioritaire
Les enseignants de l’école F Mistral de Montluçon recevront l’indemnité ZEP ce qui n’était pas le cas actuellement.
D’autres bizarreries concernent encore d’autres écoles... On connait (bien) une école maternelle qui n’est pas dans le périmètre de l’Education Prioritaire alors que l’école élémentaire avec qui elle est liée l’est !

- EVS
La FSU souhaite des précisions sur la situation des collègues EVS dont une partie voit leur contrat prendre fin ce 30 juin.
L’IA répond qu’il y avait 141 EVS dans le premier degré cette année, 197 en tout avec le second degré contre 318 l’année précédente.
Suite aux condamnations aux Prud’hommes, les principaux de collège ne souhaitent plus assurer les recrutements pour les écoles car le suivi des EVS dont ils ont la responsabilité n’est dans ce cas pas possible.

La FSU rappelle que le ministère se fiche bien du devenir des EVS qu’ils soient dans des collèges ou dans des écoles et que même en travaillant à proximité des chefs d’établissements ceux-ci n’auraient toujours pas les moyens ni d’assurer, ni de suivre la formation des EVS.

La FSU revient sur la question de la formation et doute de la validité de la formation à distance récemment proposée par l’Education Nationale. C’est une formation alibi que ne trompera pas les tribunaux (en dépit d’une formation du même type un jugement a été rendu dans un autre département en défaveur d’un principal de collège).

L’IA regrette que le directeur d’école n’ait pas un autre statut. Un statut qui se rapprocherait de celui du principal de collège sur lequel l’Etat pourrait décharger ses responsabilités sans doute ?

- Assistants de scolarisation
Suite à la demande de la FSU, l’IA n’est pas en mesure de préciser le nombre de postes (de droit public) qui seront établis. Le niveau BAC étant requis, il serait envisageable qu’une priorité soit donnée aux EVS arrivant en fin de contrat, à la condition qu’ils aient le BAC.
Dans le cas des AED, la formation donnée concernant le handicap atteindrait les 60 heures.

- Enseignement privé
La FSU rappelle son souhait d’avoir les répartitions d’effectifs dans le privé, ce qui avait déjà été demandé au CTPD précédent. Là promis... ce sera pour le CTPD de rentrée....

F.P.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.