www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : ASH  / ASH second degré  / SEGPA 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 octobre 2007

Le point sur la rentrée dans les SEGPA du département

C’est à cette rentrée que les conséquences des nouvelles procédures d’orientation et de la nouvelle circulaire sur les horaires élèves sont perceptibles. L’année passée avait été marquée par des inquiétudes importantes des personnels sur l’avenir concret des structures, les Dotations Horaires Globalisées, le fonctionnement des ateliers, la place des SEGPA dans les collèges.

Le département de l’Allier compte actuellement 6 SEGPA, également réparties géographiquement sur les 3 bassins :
- 2 sur Montluçon
- 2 sur Vichy
- 2 sur Moulins

au lieu des nombreuses petites structures ayant préalablement existé et il n’y a pas d’EREA dans l’Allier, quelques possibilités d’internat sont offertes mais pas sur la localité où se trouve la SEGPA.

Au moment où se mettent en oeuvre les nouvelles dispositions de la circulaire sur l’organisation des SEGPA, de grandes disparités existent entre les politiques académiques tant au niveau des structures que des modalités de fonctionnement. Il y a partout des inquiétudes sur les capacités d’accueil. Dans un contexte de réductions des dotations, l’augmentation importante des heures confiées à des personnels de statut « collège » notamment en langue, la réduction des heures peut conduire à des diminutions de postes de PE ou à un recours à des services partagés. Pour le SNUipp, la dotation spécifique des SEGPA doit être basée sur un enseignant des écoles spécialisé par division, complété par les postes de PLP et des heures PLC. Nous sommes loin, très loin des 37 professeurs des écoles souhaitables pour faire vivre correctement les 37 classes existantes.

L’inspection académique de l’Allier reconnaît une situation « tendue » avec en 5ème et 4ème une capacité d’accueil maximale de 144 élèves pour respectivement 146 et 143 présents ! Alors que le maximum officiel est de 16 élèves par classe, la moyenne départementale dépasse 15 ! Des listes d’attente existent déjà avant même la commission départementale de décembre et des réorientations, fréquentes ces dernières années de collégiens (de 6ème en particulier) vers la SEGPA sont impossibles. L’IA ne nie pas la tradition du Bourbonnais terre d’accueil qui voit arriver en 2006 comme en 2007 des familles très défavorisées et abonder le nombre d’élèves candidats pour ces structures. L’IA ne nie pas non plus que, depuis la suppression des Formations Qualifiantes depuis 2 ou 3 ans, la sortie de tous les élèves en fin de troisième vers la voie de leur choix est impossible. De plus, l’académie manque de PLP titulaires dans presque toutes les spécialités, il est fait appel à des personnels à statut précaire, peu de PLP ont une formation ASH. En revanche de plus en plus de personnels professeurs des écoles sont spécialisés ou en cours de formation.

Le SNUipp est intervenu et continuera à intervenir pour que ces élèves soient mieux pris en charge et que l’offre éducative dans les collèges publics corresponde à la réalité de la population concernée.

Bernard PEGAND

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.