www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Dossiers Syndicaux  / CARTE SCOLAIRE  / CARTE SCOLAIRE 2012 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 mars 2012

Carte scolaire | Quand le Directeur Académique justifie ses choix de carte scolaire aux maires

14 mars 2012

Dans le courant du mois de janvier, les maires de communes rurales concernées par la fermeture d’un poste E ont reçu un courrier émanant du Directeur Académique.

Certains ont été choqués du contenu de cette missive, fort argumentée avec chiffres à l’appui, visant à justifier "le choix national de participation de l’Éducation Nationale à l’effort de réduction de la dette publique", c’est-à-dire pour l’Allier, la suppression de 31 postes d’enseignants du 1er degré, et en particulier la suppression de 9 postes de RASED.

Il faut dire que la suite du courrier a de quoi laisser songeur puisque qu’on y trouve pêle-mêle des considérations mal venues sur la personne qui occupe le poste qui va être fermé, et une allusion plutôt appuyée sur la possibilité de fermer une classe sur le secteur au regard des moyennes d’élèves.

Voilà donc comment se poursuit en haut-lieu le travail de sape du service public d’éducation : et quand on ne peut plus trouver de justifications à ce qui est injustifiable, il reste le dénigrement et les menaces...


Monsieur le Maire,

En raison de la baisse de la démographie scolaire dans le département et du choix national de participation de l’Éducation Nationale à l’effort de réduction de la dette publique, le département devra rendre 31 postes d’enseignants du 1er degré à la rentrée 2012.

J’ai clairement fait le choix, conformément aux instructions ministérielles, de ne pas faire porter sur les classes les fermetures. Aussi les 5 fermetures de classe que je proposerai aux instances de concertation seront-elles compensées par 5 ouvertures de classe.

En revanche, j’ai notamment décidé d’envisager la fermeture de postes d’adaptation de RASED actuellement tenus par des personnels non spécialisés, car ceux-ci assurent une action de soutien scolaire qui est intégrée depuis 2008 -à raison de 2 heures par semaine- dans le service des maîtres des classes.

En clair, durant ces 2 heures d’aide individualisée, les enseignants des écoles reprennent avec des petits groupes d’élèves des notions mal acquises.

La personne rattachée administrativement à l’école X et qui intervient sur les écoles du secteur entre dans ce cadre : actuellement elle assure une activité de soutien scolaire et non d’aide spécialisée.

Pour votre information complète, voici les écoles d’intervention avec le nombre moyen d’élèves de chacune d’elles :

Ecole d’intervention : Nombre moyen d’élèves par classe :
RPI Y 21,00
EM X 17,50
EE X 18,30
RPI Z 18,80

A l’évidence, d’une part il apparaît que le soutien est largement favorisé par des moyennes faibles dans ces écoles, d’autre part qu’un autre choix de ma part (fermer des classes) aurait pu justifier l’examen d’une ou de plusieurs de ces écoles dans le cadre de la carte scolaire.

Assuré que vous comprendrez le sens de la proposition que je m’apprête à faire aux instances de concertation départementales, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma considération la plus distinguée.

L’Inspecteur d’Académie

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.