www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires (Comptes-rendu)  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 octobre 2012

CAPD du 23/10/2012 | Première déclaration du SNUipp-FSU

23 octobre 2012

CAPD du 23 octobre 2012
Déclaration du SNUipp-FSU

Lors de sa présentation en conseil académique de formation, le plan de formation continue 2012-2013 pour les enseignants du premier degré semblait ambitieux. Pas moins de sept pages étaient consacrées à la présentation du cahier des charges, parmi lesquelles des axes prioritaires avaient été dégagés pour l’académie : comme par exemple, « favoriser l’apprentissage des fondamentaux à l’école » (maternelle / maîtrise de la langue, lecture et prévention de l’illettrisme / langues vivantes / mathématiques et sciences / éducation artistique), « renforcer la personnalisation du parcours de l’élève » ou « développer les usages du numérique à l’école ». On rappelait même dans la présentation que « la formation permanente de l’enseignant doit prendre en compte le caractère professionnalisant des actions de formation », en rappelant qu’elle est « un levier essentiel pour la mise en place des priorités nationales et l’amélioration quotidienne des pratiques pédagogiques afin de répondre aux enjeux majeurs du système éducatif aujourd’hui ».

Force est de constater que les bonnes intentions n’ont pas été suivies d’effets, et, si on ne peut pas préjuger de ce qu’il advient de la formation continue dans les autres départements de l’académie, on peut toutefois constater que l’offre de formation dans l’Allier est loin de répondre aux exigences affichées.

Depuis des années, le SNUipp-FSU intervient pour dénoncer la baisse constante du budget de formation des enseignants du premier degré et l’incidence de cette baisse sur l’offre de formation. Qui pourra nous soutenir le contraire cette année encore ?

Il nous avait été annoncé en conseil départemental de formation que le volume de formation serait équivalent à celui de 2011/2012, mais encore faut-il regarder de plus près ce qui relève aujourd’hui de la formation continue des enseignants : substitution des animations pédagogiques aux actions de formation sous forme de stages sur le temps de travail, place de plus en plus importante accordée aux préparations à l’obtention de diplômes, omniprésence de stages à public désigné ou spécifique, augmentation des actions hors temps de travail…

Aujourd’hui, comme en témoigne la baisse importante des inscriptions, cette offre ne répond pas aux attentes de la profession, qui attend un retour à une formation répondant à ses besoins, sous forme de stages, alternant apports théoriques, analyses de pratique et expériences sur le terrain.

Le SNUipp-FSU demande le rétablissement d’une véritable formation continue, professionnelle et ambitieuse, indispensable à l’exercice du métier d’enseignant. Il demande aussi, pour le département, une augmentation du volume de la brigade de formation continue (actuellement 11 postes pour plus de 1 700 enseignants) pour permettre une augmentation des possibilités de départs en stage.

 

66 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.