www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : L’école  / SOCLE COMMUN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Dans la même rubrique

14 mars 2015

Nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture

14 mars 2015

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture a été adopté par le Conseil Supérieur de l’Education le 12 mars.

Il est désormais composé de 5 domaines :

  • 1. les langages pour penser et communiquer
  • 2. les méthodes et outils pour apprendre
  • 3. les formation de la personne et du citoyen
  • 4. les systèmes naturels et les systèmes techniques
  • 5. les représentations du monde et l’activité humaine

Contrairement au socle de 2005, il ne définit pas une liste sans fin de compétences à acquérir mais fixe les grands principes d’une culture scolaire commune pour l’école et le collège.

Ce sera ensuite aux programmes scolaires de chaque cycle de préciser les attendus à acquérir pour les élèves et les orientations pour le travail des enseignants. De plus, la liberté pédagogique des enseignants est clairement affirmée.

Le SNUipp, avec la FSU, a obtenu que l’évaluation se fasse sur la base des programmes et ce afin de ne pas connaitre à nouveau l’épisode calamiteux de la double évaluation : d’un côté, le livret scolaire évaluant les programmes et de l’autre, le LPC évaluant le socle.

Durant la séance du CSE, le SNUipp-FSU a continué de porter des principes pour la réussite des élèves : le plaisir d’apprendre et de lire, l’ouverture de l’école, notamment par le biais de sorties scolaires culturelles et la rencontre avec les arts, les démarches scientifiques, la découverte de la vie collective, apprendre à apprendre.

Dans l’attente des programmes...

- Bien que le SNUipp-FSU regrette que le terme de socle ait été maintenu, le texte soumis au CSE constitue une rupture par rapport au socle Fillon par le fait qu’il abandonne la référence aux “compétences-clés pour l’éducation et l’apprentissage tout au long de la vie” de l’Union européenne, qu’il n’a plus pour but de définir le minimum pour certain-es et que les programmes redeviennent le seul référentiel d’enseignement.
L’ambition affichée dans ce texte devra avoir des déclinaisons concrètes dans les programmes et nécessite des moyens pour pouvoir devenir réalité.

Deux points restent sensibles : l’articulation avec les programmes et l’évaluation. Le ministère exclut de revenir à un LPC, pour autant, le SNUipp-FSU restera vigilant et exige que l’évaluation ne concerne que les enseignements liés aux programmes.

Le SNUipp-FSU continue de porter l’exigence de la lutte contre les inégalités scolaires qui passe par une scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans, nécessaire à une véritable réussite de l’ensemble des élèves et à une réelle démocratisation du système éducatif.

Détail des votes au CSE

POUR : 38 voix (dont SE-UNSA, CFDT, FCPE, PEP)
CONTRE : 7 voix (dont CGT, SUD, FO, SNALC)
ABSTENTION : 16 voix (dont FSU)

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.