www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Actu 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 septembre 2015

Une délégation de la FSU 03 rencontre Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction Publique

La ministre de la Fonction publique, en déplacement à Moulins, a reçu ce jeudi 3 septembre à 16h les représentants syndicaux des agents de l’Etat, des collectivités territoriale et de l’Hôpital public.

Nous reviendrons sur ses propos et le déroulement de cette rencontre dans un article qui donnera mardi 8 septembre, la position de la FSU Allier sur les négociations « PPCR » (Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations)

Nous rendons compte ici uniquement de nos interventions.

La délégation FSU était composée de Vincent Présumey, secrétaire départemental de la FSU 03, Juliette Grand pour le SNES-FSU 03, Jérémie Maurel pour le SNUIPP-FSU 03 et Jean-Pierre Jollivet pour le SNAC-FSU 03 (personnels des services culturels de l’Etat et des collectivités territoriales).

Nous sommes intervenus sur plusieurs points :

- La ministre a présenté les syndicats comme des « corps intermédiaires » devant accepter des contreparties aux négociations salariales promises. Concrètement, il est demandé aux syndicats une signature préalable et totale du protocole PPCR pour entamer les négociations salariales promises. Sans signature, il n’y aurait rien.

La FSU 03 a donc exprimé son opposition à cette méthode consistant à signer au préalable avant de négocier et rappelé son attachement à la liberté de négociation salariale portant notamment sur le point d’indice.

- Nous avons rappelé qu’une question similaire s’est posée au niveau départemental l’an passé avec la proposition d’une convention territoriale. La méthode était alors la même : Un éventuel "gel" des postes dans les écoles de l’Allier était déjà conditionné à la signature préalable de la Convention exigeant la diminution du nombre d’école de 1 à 3 classes (aboutissant à la fermetures de 35 petites écoles).

La FSU 03 a donc pris position en faveur de la programmation pluriannuelle des créations de postes, dont la nécessité vient d’être attestée au niveau des écoles par le recours par le département à la totalité de la liste complémentaire en plus de la liste principale du CRPE 2015, et l’affirmation par la DASEN à ces stagiaires du refus programmé des sorties du département des jeunes collègues.

- Nous avons enfin demandé à la Ministre d’inscrire à son agenda la question des salaires des AESH : nous demandons la création de postes statutaires pour ces personnels qui exercent bel et bien un métier.

La FSU 03 a rappelé que le passage du statut d’AVS à AESH, s’il a permis la CDIsation, a dans le même temps occasionné d’importantes baisses de salaire en raison d’une modification du calcul du salaire horaire.

- Jean-Pierre Jollivet est intervenu sur la question des énormes disparités de primes à l’intérieur d’un même ministère, en l’occurrence celui de la Culture, et entre ministères.


Sur ces questions, Marylise Lebranchu a expliqué que le point d’indice est quelque chose d’ « injuste » et qu’il faut revoir les grilles indiciaires – ce que nous demandons naturellement aussi, mais dans la liberté de négociation ! – et elle n’est pas revenue sur la méthode (qu’elle assume naturellement) que nous contestons des négociations sous condition d’acceptation des projets gouvernementaux liés notamment à la réforme territoriale.

Il y a donc ici un désaccord assumé que semblaient d’ailleurs partager d’autres organisations syndicales présentes (FO, Solidaires et CGT).

Sur le second point elle a vanté les mérites pédagogiques des regroupements intercommunaux et a estimé qu’une politique d’équilibrage rural-urbain demande des mesures de ce type. (ce qui à notre avis n’était pas vraiment le sujet...)

Sur les AESH elle a estimé, en craignant que ceci nous choque, que ce métier pourrait être organisé au niveau départemental : Cela ne nous choque pas, c’est déjà largement le cas ! C’est la création de postes de fonctionnaires (départementaux, cela se discute), qui est en question ; mais elle n’est pas revenu sur la question des salaires.

Sur la question des disparités de primes elle semble partager le constat critique que nous faisons.


Un article donnera mardi 8 septembre la position de la FSU Allier sur les négociations « PPCR » (Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations) suite à une réunion de notre conseil départemental sur ce sujet.

 

3 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.