www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : AVS, AESH, EVS, AED 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 novembre 2015

Réunion intersyndicale avec l’IEN ASH le 20 novembre 2015

Compte rendu

Présents :

- Administration : l’IEN, M. Charby de la DSDEN, M. Césari
- Représentants syndicaux : E. Blond, V. Presumey, J. Maurel
- Représentants AESH : F. Paris

Respect des notifications :

L’inspectrice a ré-affirmé que les notifications doivent être strictement respectées. _ En cas de problème vis à vis de cette question, immédiatement envoyer un mail au coordonnateur et à l’inspectrice pour expliquer la situation qui pose question.
Directeurs et enseignants doivent se conformer aux notifications.

Elle a reconnu que c’était difficile pour les AESH en raison du caractère humain de leur métier mais qu’il ne fallait surtout pas faire des heures « bénévoles »

Elle a aussi indiqué qu’il était possible d’aménager l’emploi du temps pour permettre de ne pas quitter une activité en cours (en récupérant les heures à un autre moment ou un autre jour).

Nous lui avons rappelé notre volonté d’une reconnaissance forfaitaire des heures de préparation, de formation de rencontre avec les enseignants, parents, etc...
Elle souhaite qu’il y ait une harmonisation académique sur cette question.

Nous y voyons là une porte ouverte quant à la reconnaissance forfaitaire qui pourrait faire augmenter le volume horaire des contrats sans augmenter le temps passé avec les élèves accompagnés.

Contrats :

L’inspectrice a expliqué qu’il y a un énorme turn-over des familles et des élèves qui explique les difficultés quant à l’affectation des AESH et leurs mouvements.

Concernant les pièces à renvoyer pour faire les contrats, si elles ne sont pas toutes envoyées, le contrat ne peut pas être mis en place et le salaire non plus...
Nous lui avons suggéré que ce problème pourrait être anticipé et qu’une liste précise pourrait être fournie aux AESH afin de ne pas risquer de perdre des jours de salaire.

L’inspectrice a indiqué que cette année pour la première fois les AESH ont pu avoir 100% de leur salaire de septembre et non pas une simple avance sur salaire rattrapée le mois suivant.

Cela va également pour nous dans le sens d’un besoin impérieux de création d’un statut de fonctionnaire pour avoir un corps unique d’AESH sécurisé dans leur vie professionnelle et non soumise aux aléas administratifs et des changements familiaux

Aide administrative

L’inspectrice a indiqué qu’elle est possible pour les contrats CUI/CAE.

Par contre, même s’il n’y a pas de texte clair et que la gestion est différente dans les départements, elle a indiqué quu’il n’y aura pas d’AESH (CDD ou CDI) qui comptent des heures d’aide administrative. La seule solution si il y a des heures à faire en plus de celles avec les élèves, ce sera selon ses termes de l’aide à la vie collective.

Elle a par ailleurs rajouté qu’il n’y a rien qui interdit aux AESH de compléter leurs contrats par des contrats avec des associations gérant les TAP ou les mairies.

Elle travaille nationalement et académiquement pour que ce système soit uniformisé vers la suppression de l’aide administrative sans baisse de quotité. Elle a pourtant également expliqué que la tendance académique était vers des contrats à 50 ou 60% mais pas plus...

Elle a également expliqué qu’elle approuverait un système d’accompagnement de l’enfant et non de l’élève afin de pouvoir prolonger l’accompagnement au delà des heures de classe... Tout en précisant que toutes ses questions ne relèvent pas de sa compétence....

Pour nous, tout cela va donc également dans le sens de la nécessité de reconnaissance des heures effectuées de fait en plus de la présence devant élèves. Par ailleurs la logique de prise en charge au delà de la classe va également dans le sens du besoin de corps unique. Exigence que nous devrons porter au rectorat pour que cela remonte au ministère.

Responsabilité :

Pour la piscine : c’est obligatoire pour les AESH mais uniquement pour suivre son élève notifié.
Il n’y a pas besoin d’agrément et l’AESH ne compte pas dans les taux d’encadrement.

L’inspectrice a rappelé qu’il fallait la contacter pour toute question à ce sujet comme pour les autres

L’agrément est par contre obligatoire pour les CUI/CAE.

Nous n’avons pas de réponse concernant la reconnaissance du temps et frais de déplacement pour passer cet agrément. Nous invitons toutes celles qui sont concernés à écrire à l’IEN pour lui demander.

Pour le côté médical : ne doivent être pratiqués par les AESH que des gestes techniques sans besoin d’une compétence médicale ou paramédicale. C’est donc une simple aide aux gestes d’hygiène, pommade, ou change. Par contre le change ne doit pas être pratiqué seul avec l’enfant...
Des médicaments ne peuvent être donnés que dans le cadre d’un PAI.

Nous invitons à nouveau toutes celles qui sont concernés par ce genre de situation à écrire à l’IEN pour lui demander la conduite à tenir et à nous ne tenir informé.

L’IEN a par ailleurs accepté la propositon émanant de la demande des AESH d’organiser de manière périodique des réunions par bassins (vichy, moulins, montluçon) pour que les AESH puissent se rencontrer, échanger entre elles et avec l’inspectrice ou d’autres intervenants.

Nous nous en félicitons et veillerons à la réalité de la mise en œuvre de cette promesse.

Chiffres :

- CUI/CAE : 52 personnes
- CDD DSDEN : 63 (35,3 Équivalent Temps Plein)
- CDD Lycée : 36 (19,18 ETP)
- CDI : 19 (12,8 ETP) +4 supplémentaires en janvier

Au total cela représente 170 personnels dont 118 en contrat de droit public pour 272 élèves accompagnés.

Par ces chiffres, l’inspectrice a voulu semble-t-il nous montrer qu’elle ne disposait que de très peu de moyens et de marge. Il ne lui reste que 0,15 ETP disponible pour tout le département.

Elle a par ailleurs expliqué qu’il lui est absolument impossible de renouveler tous les CUI/CAE en raison de ces moyens limités.

Pour nous cela va encore dans le sens d’un besoin de démarche envers le rectorat pour exiger des moyens à la hauteur des besoins.

ATTENTION : L’inspectrice a rappelé que les AESH CDIsables qui souhaitent obtenir ce CDI doivent IMPERATIVEMENT en faire la demande.

Frédérick Paris, Jérémie Maurel

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.