www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : AVS, AESH, EVS, AED 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
9 juin 2016

AESH : Compte-rendu de la réunion avec l’IEN ASH

mardi 7 juin 2016

Etaient présents :

Pour l’Inspection Académique : Pour les représentants syndicaux :
Mme Tynaire (IEN ASH)
M. Césari (Coordonnateur AESH)
M. Benhara (Secrétaire général de la DSDEN 03)
M. Charby (Chef de la DPE)
Frédérick Paris (AESH) pour la FSU
Nicolas Sem pour la FSU
Nadège Fagnot (AESH) pour la FSU
Vincent Présumey pour la FSU
Erwann Charny pour SUD Education
Christophe Morlat pour le SNUDI FO
Delphine Moulinot pour le Se-UNSA
Jean-Luc Serange pour le SGEN-CFDT

Présentation

Madame Tinayre a présenté la situation actuelle :

L’Inspection Académique a la dotation des CDI et d’une partie des CDD avec 53 ETP soit 90 personnes.

Les 3 lycées mutualisateurs (Jean Monnet, Paul Constant, Valéry Larbaud) ont la dotation de 19,5 ETP soit 29 personnes.

68 personnes sont en CUI. 19 personnes pourraient avoir accès au CDD mais seulement 15 postes sont proposés. Cependant il a été précisé que tous ne demandent pas le CDI, la diminution de 100 € sur le salaire peut être décourageant.

La dotation des AESH co est de 26,5 ETP soit 29 en école, 19 en collège et 4 en lycée, 3 sont en CDI.

La dotation AESH est différenciée de la dotation des AED.

9 AESH i peuvent prétendre au CDI.

6 AESH co ont fait la demande pour accéder au CDI.

Le ministère a précisé que les AESH ne sont plus cantonnés aux 6 ans des contrats d’AED. Si sur leurs 6 ans de contrat ils n’ont pas fait que des missions d’AESH, ils pourront continuer le temps qu’ils leur manquent pour accéder au CDI.

Débat sur les inégalités entre les AESH i et les AESH co.

Il a été question des frais de déplacement pour les AESH i qui ne sont financièrement pas possibles pour l’Inspection Académique.

Il a été précisé que le lien créé avec l’enseignant est important.

Les AESH co sont amenés à faire plus d’accompagnement en inclusion.

Les AESH i sont en général déplacés de leur poste tous les 3 ans.

Il a été conclu qu’il serait possible pour l’AESH, selon les possibilités, de passer d’AESH i à AESH co et inversement. Cependant il faut que cela reste une possibilité et non une obligation.

Temps de travail

Un autre débat sur le temps de travail des AESH co, dû aux 39 semaines sur le contrat et aux 36 réellement réalisées. Le problème de ces 3 semaines c’est que l’établissement peut demander du temps administratif et peut amener à des abus.

Les 3 semaines non travaillées peuvent se diviser en 2 heures par semaine sur 36 semaines.

Mme Tinayre propose 3 choix et ouvre le débat :
- 20h classe + 2 heures par semaines de tâches supplémentaires
- 21h classe + 1 heures par semaines de tâches supplémentaires
- 22h classe

Les tâches supplémentaires sont : les ESS, les réunions, les sorties scolaires.

Il a été précisé :
qu’il fallait faire attention avec la prise en compte des sorties scolaires car les voyages d’une semaine pouvait faire « exploser » les quotas tout en sachant qu’une nuit vaut 3 heures. _qu’avec 22h de classe par semaine il ne restait plus de temps pour les réunions, les échanges, les ESS, etc... _que la proposition choisie puisse être ajustée l’année suivante car dépasser ce temps de tâches supplémentaires, l’AESH récupérera ses heures supplémentaires.

Il est conclu que l’établissement aurait le choix entre 20h classe ou 21h classe.

La proposition de faire 21 heures par semaine est en cohérence avec le temps de travail de l’enseignant. Le choix de 22 heures par semaine a été abandonné, ce choix ne laissait aucune possibilité de participer aux ESS sans faire d’heures supplémentaires. Une fiche administrative sera fournie à chaque AESH pour répertorier ses tâches supplémentaires et permettre de récupérer les heures supplémentaires.

Fiches de voeux et affectations

Les fiches de vœux ont été envoyées récemment, les AESH n’ont aucune crainte à avoir sur le fait de vouloir changer d’élèves ou d’établissement. Mme Tinayre conçoit très bien les difficultés auxquelles les AESH peuvent être confrontés. Le critère d’affectation principal sera le trajet.

Cette année les délais des notifications MDPH sont réduits mais il en arrive encore. La dernière CDAPH aura lieu le 18 juillet. Les renouvellements des contrats se feront petit à petit, avec un coupon réponse à renvoyer. Dans l’Allier, les AESH sont affectés aux enfants qui ont besoin, tout au long de l’année.

Les écoles seront informées par l’Inspection Académique de l’arrivée d’un AESH. Mme Tynaire a été surprise que cela ne soit pas fait.

Les syndicats recevront le tableau d’affectation.

Mme Tynaire nous a aussi indiqué qu’une personne ressource vient d’être recrutée pour l’Allier. Dans la même conception que le pôle ressource dans le Puy de Dôme.

Diplôme :

Les personnels regrettent qu’il ne soit que de niveau V, qui ne correspond pas au niveau des compétences développées pour ce type de poste. Mme Tinayre précise qu’à compter de septembre un nombre relativement important d’organismes de formation seront habilités à dispenser la formation. Pour les années suivantes, le nombre d’agréments accordés aux organismes baissera, seules quelques gros organismes seront habilités (ex : La Croix Rouge).

Nadège FAGNOT, représentante AESH à la CCP pour la FSU 03

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.