www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires (Comptes-rendu)  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 novembre 2016

CAPD du 18/10/2016

Déclaration préalable du SNUipp-FSU 03

Suite à l’annonce par le ministère de l’ Éducation Nationale de la possibilité offerte aux recteurs de recourir à la liste complémentaire, le Snuipp-fsu03 a adressé un courrier à Madame la DASEN, lui demandant de solliciter l’ouverture de la liste complémentaire auprès de Madame la rectrice. _Le Snuipp-fsu03 se félicite du recrutement de 4 personnes supplémentaires ; recrutement qui constitue un premier pas en reconnaissant les nécessités de notre département. Néanmoins, le Snuipp-fsu03 rappelle les difficultés du département, notamment en terme de remplacement et demande un recrutement à hauteur des réels besoins .

A la lecture du nouveau plan départemental de formation continue, le Snuipp-fsu03 ne peut que déplorer, cette année encore, une offre de plus en plus réduite voire inexistante.
- Comment un seul dispositif long « avec candidature », peut-il répondre à l’ambition, pourtant affichée par l’institution de sa « volonté de favoriser la réussite de tous les élèves du département à travers la formation de leurs enseignants » ? : unique stage long, non seulement réservé aux seuls enseignants de maternelle, mais dont le but essentiel est de placer des FSE en stage. A quel stage long prétendre si on est « enseignant dans une classe à plus de 3 niveaux », « enseignant en école élémentaire », « enseignant à temps partiel », « enseignant spécialisé » , « brigade »… ? _Quelles formations, quels outils permettent de répondre réellement aux attentes des enseignants ?Ainsi que le Snuipp-fsu03 le souligne depuis de nombreuses années, ces temps longs de formation continue, sont essentiels pour permettre des échanges approfondis entre enseignants sur leurs pratiques professionnelles. _Les AFE ne peuvent se substituer à une véritable formation continue. Comment les journées de circonscription peuvent-elles tenir compte des besoins des équipes éducatives alors qu’elles sont soumises à un dispositif « à public désigné » ? _Ce « plan de formation », une fois de plus, ne permettra qu’à une petite minorité « chanceuse » d’enseignants de pouvoir prendre du recul et enrichir sa pratique professionnelle. _Est-ce cela tenir compte des besoins du terrain ? _Pour conclure, le Snuipp-fsu03 ne peut qu’espérer que cet unique stage long ne soit pas annulé comme cela a été le cas l’an passé pour certains stages .


Désignation des représentants de la CAPD en commission de réforme départementale , suite à un choix intersyndical discuté en amont de la CAPD :

- Titulaires : Mme Moulinot, UNSA /M. Charny, SUD
- Suppléants : Mme Laurent, UNSA / Mme Bardet, SNUipp-FSU03

Actions de formation continue :

- Stage maternelle : 20 places et 26 candidatures. Une candidature est écartée car classe à plus de 3 niveaux
- Stage langue C2 : 5 candidatures pour 20 places
- Stage langue C3 : 4 candidatures pour 20 places, Proposition sera faite à Mme FURE de regrouper les 2 stages « langue ».
- Stage MEEF : 4 candidatures hors temps scolaire.

Vous pouvez nous contacter pour plus d’informations.

Le SNUipp-FSU03 dénonce une formation continue de plus en plus réduite (cf déclaration préalable). _La DASEN assume un nouveau choix de formation dite de « circonscription » qu’elle explique. _L’accent est mis sur des actions de formation qui permettront aux équipes, groupes d’enseignants, d’être accompagnés tout au long de l’année par des moments alternatifs classe/ réflexion. Selon, la DASEN , une formation ne doit pas se limiter à de l’écoute.

Le SNUipp-FSU regrette que l’offre ne soit pas donnée à toutes les équipes, mais uniquement à celle ciblées par les équipes de circonscription. De toute évidence, cela manque de transparence. _Mme Tinayre explique de quelle manière ont été établis dans un premier temps les choix de formation circonscription : Travail en REP, problèmes ULIS identifiés, plus de maître que de classe, école Freinet, enseigner en classe multiniveaux, évaluation en maternelle, nouveaux programmes… _M. Ducloux, précise qu’ils ont dû mettre des priorités, remontées notamment par les collègues lors de leur inspection. _Mme la DASEN explique, que l’ESPE ayant de nouveaux pôles de formation, elle est moins disponible et qu’il a fallu s’adapter. _Devant notre incompréhension, sur cette nouvelle façon de fonctionner, ce manque de lisibilité et de critères de choix de tel ou tel enseignant, Mme la DASEN reconnaît un manque de communication et explique que les stages dits de « circonscription » seront de 2 types :
- besoin identifié par l’IEN
- appel à candidatures (quand ???) _Il s’agit pour elle de faire évoluer la façon de penser des enseignants. _L’administration s’engage à élaborer une fiche de remontée des besoins en formation, qui serait mise à disposition des équipes enseignantes. Les circonscriptions pourraient ensuite s’en servir pour construire le prochain plan de formation.

L’administration s’interroge aussi sur la possibilité d’avancer la réalisation du plan de formation départemental …A suivre…

Informations diverses de l’administration

- Recrutement de 4 stagiaires sur liste complémentaire. Mme la DASEN trouve inacceptable l’accueil qui a été fait de l’information dans une école choisie comme lieu de stage. Elle rappelle que l’affectation de ces 4 FSE a été longuement réfléchie et qu’il n’y avait pas d’autres choix. Elle demande aux collègues qui « ont du mal à entendre les décisions » de se tourner vers l’administration ou les syndicats mais pas vers les parents, ni les mairies. _Si, comme le demande le SNUipp-FSU depuis plusieurs années, le recrutement sur liste principale était plus élevé, ce genre de problème pourrait être évité.
- nouveau référent MDPH : Benjamin Walezak
- réajustement de personnel sur ULIS de Commentry et Louise Michel à Yzeure
- 1 collègue remplacée par une FSE issue de la liste complémentaire, occupe un nouveau poste FLE, à destination de nouveaux arrivants , non francophones
- réaménagement d’un poste de directeur de Moulins, de manière à permettre un quart de temps pour coordination entre directeurs REP
- Mme Diot Favier, remplace M .Policarpe sur le poste de conseiller numérique de Moulins.
- M. Policarpe, devient conseiller pédagogique sur Moulins 2.

Questions diverses du SNUipp-FSU 03

- Exeat/ineat : une FSE qui l’an dernier avait fait une demande d’exeat03/ineat63 avait été classée par l’administration, comme « demande non recevable car FSE ». Elle a malgré tout obtenu sa mutation pour le 63. Nous avons été interrogés par des collègues titulaires demandant un INEAT dans le 63 et ne l’ayant pas obtenu : il en résulte un fort mécontentement ainsi que de l’incompréhension. Comment leur expliquer des règles non respectées ?

Réponse de l’administration : La rectrice a donné l’ordre à la DASEN d’accorder l’EXEAT, elle a appliqué.

Nous dénonçons ce « passe-droit » et engageons nos collègues à nous contacter pour une action commune.

- point sur deux situations particulières.

- Des informations sont-elles données aux stagiaires concernant leurs frais de déplacement ? Si oui, par qui et quand ? _Réponse de l’administration : le courrier informatif a été adressé aux FSE, en date du 10 octobre 2016, par l’administration.

- Nous souhaiterions avoir l’engagement que suite à l’ouverture de la LC, les recrutements éventuels seront bien abondés grâce à cette dernière et non palliés par des contractuels comme cela commence à se voir dans d’autres départements. _Réponse de l’administration : cela ne s’est jamais fait dans le département

- Nombre de personnels sont encore exclus de la perception de l’ISAE. Les enseignants référents de l’Allier vont dans les prochains jours entrer dans l’action pour obtenir cette dernière. Ils vous ont fait parvenir un courrier. Quelle réponse comptez- vous leur faire ? _Réponse de l’administration : Elle informe du blocage des enquêtes par les enseignants référents. L’accord ou non de l’ISAE ne peut relever que d’une décision ministérielle.

- A l’heure où la sécurité à l’école est mise sur le devant de la scène, la formation « apprendre à porter secours » qui avait été mise en place sur le département il y a quelques années, n’aurait-elle pas eu pleinement sa place aujourd’hui ?
Réponse de l’administration : Elle prend note, cela pourrait faire l’objet d’une future formation continue.

- Vous serait-il possible de nous faire parvenir un état des lieux de la couverture du remplacement en 2015-2016 comme vous l’aviez fait l’an passé ? _Réponse de l’administration : 86 ℅ de taux d’efficacité (nombre de journées remplacées/nombre de journées non assurées par le titulaire).

Le SNUipp-FSU03 aurait souhaité avoir une information plus détaillée, par bassin, comme l’an dernier…

- Comment sont choisis les directeurs tuteurs des « nouveaux directeurs » ? Existe-t-il une grille de critères ? Si oui, quels sont-ils ? _Réponse de l’administration :critères retenus : directeurs d’expérience, avis de l’IEN, géographiquement peu éloignés du tutoré, avec un « profil d’école » semblable de celui du tutoré.

- Point AESH :il semblerait qu’une quarantaine de notifications MDPH ne soient pas respectées à ce jour ? Qu’en est-il ? _Réponse de l’administration :26 élèves n’ont à ce jour pas d’AESH. Pour 6 d’entre eux, il y a des moyens financiers mais pas de personnels à mettre en face. Les 20 autres ne sont pas budgétisés. Stéphanie Feith et Lucette Fontverne

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.