www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires (Comptes-rendu)  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 août 2017

CAPD du 30/08/2017

Compte-rendu

Approbation du procès-verbal de la séance du 30 mai 2017

Ajustements de rentrée

On commence l’année à + 4 au niveau des moyens en personnel. Mais d’ici Noël, 4 ou 5 postes risquent de manquer du fait de personnes reçues à des concours, de congés parentaux, de passage de CLM en CLD, d’affectation de personnel premier degré sur des postes second degré (ulis second degré). Par ailleurs, un certain nombre de personnes comptées dans les effectifs ne sont pas sur le terrain (congés longue maladie et maternité).

Parallèlement, le 63 est à -37, le 15 est à -8 et le 43 est excédentaire. Les collègues à temps partiel thérapeutique seraient de 2 à 3. En l’absence de moyen, aucun allégement de service n’est autorisé cette année. En effet, aucun budget n’est prévu à cette fin. Les années précédentes, les reliquats de postes adaptés de courte durée permettaient d’en autoriser quelque uns.

Situation postes / personnes

Il restait à l’issue du groupe de travail 43 personnes à affecter.

- 33 issues de la phase d’ajustement
- 3 personnes recrutées par ineat
- 7 personnes bénéficient d’une révision d’affectation.

Parallèlement au mouvement départemental, des enseignants ont vu leur situation évoluer avec pour la plupart une libération de poste dans le département.

Une conseillère pédagogique départementale a émis le souhait de continuer à faire fonction d’IEN dans l’Indre.

Un conseiller pédagogique de circonscription a émis le souhait de retrouver son poste dans l’Allier.

La directrice de l’école élémentaire Jean-Moulin d’Avermes est détachée dans le corps des personnels de direction dans l’académie de Rouen.

Un collègue d’ Emile-Zola à Montluçon est détachée dans le corps des personnels de direction dans l’académie de Lille.

Une collègue des trois champs à Lavault-Saint-Anne est reçue au CAPES.

Un collègue de Jean-Renoir à Montluçon, est reçue au CAPES.

Un collègue fera fonction de directeur de la SEGPA de Désertines pour 2017-2018.

Une autre collègue fera fonction de directrice de la SEGPA de Cusset pour 2017-2018.

Une collègue est reçue au concours de personnel de direction.

Un collègue est reçu au concours de personnel de direction.

Un collègue stagiaire a été licencié à l’issue de sa seconde année de stage.

Situations particulières depuis le 30 juin :

- Suite à la lutte menée à Montbeugny par les parents, la municipalité avec notre soutien actif, le nombre d’élèves fixé par l’administration ayant été atteint, le poste est réouvert. Une collègue est nommée à TP, le collègue ayant perdu son poste ne souhaitant pas reprendre son poste.

- Une collègue qui était affectée à l’école de Chatel Montagne (une classe) a vu son école fermer pendant les vacances. Elle est donc affectée provisoirement pour 2017/2018 sur un poste fractionné au Mayet de Montagne, composé de compléments de temps partiel et de décharge.

- L’école Elsa-Triolet de Montluçon, une classe à la rentrée 2017, a été fermée durant l’été par la mairie de Montluçon. La classe a été transférée à l’école Paul-Kergomard. La directrice de l’école Elsa-Triolet devient donc adjointe dans cette école.

- Suite à des inversions de feuilles de vœux, deux collègues n’ont pas eu le meilleur vœu qu’elles auraient pu avoir lors de la deuxième phase du mouvement. Après concertation avec elles, elles ont donc pu choisir, avant le début du troisième mouvement, une nouvelle affectation.

- Une enseignante à Espinasse Vozelle, a exprimé le souhait de ne pas avoir de classe en 2017-2018 et de se voir attribuer un emploi de remplaçant. Compte tenu de sa situation, sa demande a été acceptée.

Ineat Exeat

Au 22 août 2017, on compte 3 ineat (Cher, Puy de Dôme, Guyane) et 8 exéat (Puy de Dôme (6), Gironde, Pyrénées orientales)

Effectifs des stagiaires à la rentrée 2017 :

5 stagiaires qui étaient affectées dans l’Allier ont été réaffectés par le Rectorat le 21 juillet dans le Puy de Dôme.

Dans le même temps au 21 juillet, 13 stagiaires issus de la liste complémentaire du concours 2017 étaient affectés dans l’Allier.

Le département compte fin août 53 stagiaires. Dont :
- 2 stagiaires en prolongation de stage,
- 1 stagiaire en renouvellement de scolarité issue de la Haute Loire.

3 stagiaires ont démissionné et ont été remplacés par un appel à la liste complémentaire.

Selon la DASEN : « Mettre 60 stagiaires à l’ESPE de Moulins demande de mettre en face des formateurs qui ne se déplacent pas jusqu’à Moulins. »

Concernant les décharges, deux groupes (un lundi-mardi et un autre jeudi-vendredi) seront mis en place cette année.

Les stagiaires seront répartis en 2 groupes, l’un d’une trentaine en classe lundi/mardi et à l’ESPE en fin de semaine, l’autre d’une vingtaine en classe jeudi/vendredi et à l’ESPE en début de semaine.

Temps partiels

Les TP accordés sont stables par rapport à l’an passé, à savoir 155 dont 70 sur autorisation et 85 de droit. Le 80% reste très peu accordé (16) en fonction des nécessités de service donc des horaires des écoles et donc de façon rarissime pour les personnels devant classe.

Contrats aidés

Nous posons la question de l’impact de la suppression des contrats aidés sur le suivi des élèves en situation de handicap.

La suppression des contrats aidés ne concerne pas l’Education Nationale, la dotation académique ne change pas. Cependant tous les contrats aidés qui ne concernent pas le handicap (aide à la direction, appui à la vie scolaire, services administratifs…) y seront réaffectés au fil de leurs arrivées à expiration.

L’ASH a anticipé le placement des AESH pour les élèves disposant de la notification. Le retard de la MDPH dans le traitement des dossiers et les notifications a des conséquences immédiates importantes puisque les accompagnements effectifs ne peuvent être mis en place sans ces notifications.

Les élèves concernés et les écoles vont donc se retrouver en souffrance à la rentrée et les AESH possiblement sans contrat. En l’absence d’IEN ASH, la Dasen ne peut nous répondre sur ce point. La FSU demande immédiatement un RDV avec le nouvel IEN ASH pour éclaircir ce point.

Départ de la DASEN

Elle quitte ses fonctions de DASEN, mais prend des fonctions au rectorat concernant l’éducation prioritaire. Le nouveau DASEN n’est pas encore en poste.

Mise à jour : Monsieur Olivier VANDARD arrivera le 1er septembre 2017 comme DASEN de l’Allier en remplacement de Mme DERRIAZ

ASH

Un IEN faisant fonction est nommé sur le département : M Sennepin.

Valérie Bardet

 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.