www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : ASH  / RASED  / Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 février 2009

RASED | Mobilisés sur le terrain

7 février 2009

Quelle application sur le terrain des annonces ministérielles concernant les RASED ?
Les 3000 suppressions d’emplois annoncées dans la loi budgétaire sont aujourd’hui présentées par le ministère sous un angle qui se veut plus favorable : suppression de 1500 postes et implantation de 1500 postes rattachés à une école et travaillant dans le cadre des réseaux.

S’il reste bien 1500 suppressions sèches dont le SNUipp continue de demander l’annulation, ce « premier bougé » est bien à mettre au crédit des énormes mobilisations, toujours actives.
Lors de l’entrevue que le SNUipp a eu avec le ministre, le 5 février dernier, les dispositions présentées dans le courrier de Xavier Darcos ont été confirmées : pas de « missions nouvelles » pour les 1500 postes implantés en « surnuméraire » ; ces derniers travailleront bien dans le cadre des RASED et de la circulaire 2002 même si leur secteur est réduit à une ou deux écoles.
Ainsi, très clairement, les inspecteurs d’académie ne doivent pas compenser l’application de ces mesures par des fermetures ou des non-ouvertures d’autres postes.
Afin que tous les IA se conforment à ces prescriptions, le SNUipp a demandé au ministre de les formaliser en direction des IA, dans un délai très rapide compte tenu de la carte scolaire.

Selon une enquête du SNUipp, à partir des informations émanant d’une cinquantaine de départements où des groupes de travail et des commissions se sont tenus, on observe une nette inflexion des IA qui se conforment de plus en plus aux nouvelles prescriptions.
Seules quelques-uns comme en Haute-Vienne ou dans Rhône, ont été rappelé à l’ordre pour qu’ils se conforment à la mesure ministérielle.

Parallèlement, le ministère se dit prêt à engager des discussions « sur l’ensemble des dispositifs du traitement de la difficulté scolaire, de la pédagogie différenciée à l’aide spécialisée », en passant par le projet de formation de 40 000 enseignants et le devenir de la formation spécialisée et l’évolution des réseaux d’aides.
La « réécriture » des circulaires de 2002 semble vouloir englober cet ensemble.

Pour le SNUipp, la mobilisation est donc encore de mise. D’une part, pour que le ministre revienne sur les 3000 suppressions inscrites au budget 2009, et d’autre part pour peser sur les discussions qui vont débuter sur les dispositifs du traitement de la difficulté scolaire.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.