www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 03

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires (Comptes-rendu)  / CDEN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

13 mars 2009

Carte scolaire

CDEN du 09/03/2009

13 mars 2009

Compte-rendu du CDEN du 9 mars 2009

En début de séance, les organisations syndicales FSU, SGEN-CFDT, UNSA, FO, auxquelles se sont jointes la FCPE et la Ligue de l’Enseignement ont lu deux déclarations :


Créations de postes

6,5 postes et 2,5 postes pour des créations en septembre

RPI Cressanges/Meillard/Treban 1
Lusigny, EE 1
Moulins, EE Jean Moulin (classe CHAM) 1
Saint Pourçain, EE Michelet Berthelot 1
Beaulon, EM 0,5
Saint Ennemond, EP 1
La Chapelaude, EP Fargin Fayolle 1
TOTAL 6,5

Retraits de postes

Aucune modification depuis le CTPD (voir toutes les mesures)

RPI Gannay sur Loire/La Chapelle/Paray 1
La Celle, EE 1
Jaligny, EE 1
Bourbon l’Archambault, EM 1
Commentry, EM Du Bois 1
Garnat sur Engièvre, EP 1
Doyet, EP 1
Moulins, EM Arc en Ciel 1
Moulins, EP Gaspard Roux 1
TOTAL 9

L’IA communique sur « maitien du nombre de classes à la rentrée 2009 » mais oublie les fermetures de postes de RASED (que personne ne verra bien sûr...) et omet les mesures de « retraits » bien concrètes pour ceux qui auront à les vivre avec des classes plus chargées et des cours multiples !

Il tranche dans le vif, tout en ayant défini lui-même des « priorités » et des « méthodes » : « conservation des moyens utilisés pour la scolarisation des élèves handicapés », « examen particulier des écoles classées en ambition réussite et en éducation prioritaire », « renforcement de l’école maternelle dans son statut d’école, lieu d’apprentissage de la langue et lieu d’apprentissage du métier d’écolier ».

La fermeture à La Celle est subordonnée aux effectifs : en charge pour le maire de trouver au moins 9 élèves d’ici la rentrée pour maintenir la classe.

Vote de la carte scolaire

La majorité du CDEN a voté contre la carte scolaire 2009.

La voix de l’IA reste néanmoins prépondérante. Ce mépris face à la signification du vote a déclenché, à juste titre, la colère d’un représentant des parents d’élèves - colère soutenue par les organisations syndicales présentes.

Ces dernières ont demandé la mise au vote d’un « texte de voeux » afin de faire remonter au gouvernement le résultat du vote exprimant le souhait de l’abandon des mesures de retraits et l’ajout des besoins en créations de postes pour répondre aux demandes des écoles, dans le but de mieux faire fonctionner le Service Public d’Education dans l’Allier.

RASED

Le SNUipp est intervenu, comme au CTPD pour s’étonner de la non prise en compte de la décision de Darcos de ne supprimer "que" 1500 postes de RASED au lieu des 3000 initialement annoncés.
La circulaire ministérielle du 3 mars dernier, relative aux « missions des maîtres spécialisés de RASED exerçant leurs missions dans une ou deux écoles » visait à clarifier les missions de ces personnels affectés en tant que « maîtres surnuméraires » dans des écoles concentrant un nombre élevé d’élèves en difficulté.
Or cette circulaire n’a pas été prise en compte dans l’Allier... Ou plus exactement, l’Allier n’a pas les moyens de fonctionner ainsi !
5 postes seront sédentarisés dans des écoles où un poste est vacant (les écoles de Malicorne et de Cusset, Liandon ne sont plus concernées).
L’IA exprime le souhait d’avoir 5 personnels spécialisés, qui acceptent, sur la base du volontariat, de se sédentariser (c’est-à-dire avoir la responsabilité d’une classe et se tenir à la disposition de l’équipe pour une aide sur la difficulté...).
Aucune garantie n’a été apportée sur le versement de l’indemnité d’enseignant spécialisé (liée à une mesure de carte scolaire) et sur la prise en compte d’un temps de synthèse pour les collégues concernés par ces nouvelles dispositions.
Le SNUipp émet des réserves sur le choix opéré dans la localisation de ces postes fléchés : les écoles choisies l’ont été parce qu’un poste sera vacant à la rentrée.
Le fait est qu’en 1994 le département comptait 97 postes de RASED... contre 55 à la rentrée prochaine ! Les réseaux d’aides spécialisées du département ont été complètement déshabillés, alors que le nombre d’élèves en grande difficulté ne cessait d’augmenter.

Fusions d’écoles maternelle et élémentaire

Le CDEN a été informé des « mesures techniques en cours d’étude », à Jaligny et à Bézenet qui seront rééxaminées lors du prochain CDEN.
Le SNUipp a rappelé son opposition aux fusions entre écoles maternelle et élémentaire, même et surtout en milieu rural, n’acceptant pas l’argument financier de l’institution. Les parents et les élèves des écoles dites « en milieu rural » ont aussi le droit d’avoir un service public d’éducation comme en milieu urbain.

Questions diverses

EVS
Quel avenir pour les personnels en « contrats aidés », quelle responsabilité des directeurs d’écoles devant remplir les états de compétences pour la VAE future, quel bilan pour les formations prévues par la loi... ?
L’IA reconnaît que l’institution n’a pas été à la hauteur côté formation : « tous n’ont pas reçu un parcours idéal et cohérent . Mais certains ont eu des demandes qui ont pu être satisfaites ». Les autres apprécieront, d’autant qu’en juin, le Rectorat avait même avoué que seulement 3 AVS/EVS sur 1000 avait une VAE correcte !
Certaines formations ne sont financièrement pas accessibles (GRETA).
Les prises en charges financières des différents Pôles Emplois de l’Allier sont même différentes ( 60 à 75% de prise en charge à Moulins, contre 75 à 85% à Vichy... quelle logique ?)

Le SNUipp fait part de l’inquiétude des directeurs d’école à valider les compétences des EVS, comme des chefs d’entreprises qu’ils ne sont pas...
L’IA pense que compte-tenu du contexte actuel, ces contrats ne seront certainement pas remis en cause. Ce qui ne donne pas de réponse concrête pour les personnes dont les contrats arrivent à expiration...

Rythmes scolaires
L’IA n’est pas opposé à un aménagement de la semaine sur 4 jours et demi, avec mercredi matin travaillé. Les demandes seront examinées favorablement, en particulier pour l’organisation de l’aide personnalisée.

Lucette Fontverne

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 03
42 rue du Progrès
03000 MOULINS

tel/fax : 04 70 44 38 32

snu03@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 03 , tous droits réservés.